Notre Service organise chaque année des actions collectives de formation et de prévention à l'attention des travailleurs saisonniers. Connaissez-vous ce dispositif règlementaire qui concerne la grande majorité d'entre eux ? Nous vous proposons un nouvel éclairage sur ce thème, notamment en termes de public ciblé et contenu des actions.

 

Quels sont les saisonniers concernés par ces actions ?

Les saisonniers, au même titre que tous les autres salariés, doivent être vus  à l’embauche, par un Service de Santé au Travail.

Mais le saviez-vous ?

Vos travailleurs saisonniers en contrats courts (< 45 jours) ainsi que ceux en contrats longs (+ de 45 jours) et ne présentant pas de risques particuliers mentionnés à l’article R.4624-23, ne passent plus de visite médicale d’embauche.

Le code du travail prévoit qu’ils assistent à une des actions collectives de formation et de sensibilisation aux risques professionnels organisées par l’APAS 17 et animées par des Médecins du Travail ou des Infirmiers de Santé au Travail.

 

Les saisonniers acteurs de leur santé, de leur sécurité, et de leur prévention.

Cette formation interactive dure de 45 min à 1h.

L’accent est mis sur les risques professionnels et les principales mesures de prévention, notamment le port des équipements de protection individuels.

Les risques professionnels les plus rencontrés durant la saison sont présentés, à savoir :

  • Les manutentions
  • Le risque de chutes
  • Les risques chimiques
  • Le bruit
  • Les contraintes thermiques
  • Les risques de coupures et de brûlures
  • Le travail sur écran
  • Les horaires atypiques
  • Le risque routier
  • Le risque Covid et la vaccination

 

Des conseils et informations en matière d’hygiène de vie sont également abordés.

A noter que le travailleur saisonnier garde la possibilité de rencontrer le médecin du travail à tout moment pendant toute la durée de son contrat pour évoquer tout problème de santé en lien avec le travail.

 

Important ! Une attestation de présence vous sera adressée après la session, par courriel ou courrier postal,  afin que vous puissiez justifier la participation de votre salarié(e) en cas de contrôle par l’Inspection du travail.

 

Et pour les autres saisonniers ?

Un examen médical d’embauche reste obligatoire (Article D4625-22) pour :

  • Les salariés saisonniers recrutés pour une durée au moins égale à 45 jours de travail effectif ;
  • ET affectés à des emplois présentant des risques particuliers mentionnés à l’article R4624-23 (travailleurs exposés à l’amiante, au plomb, à des agents cancérigènes… )

 

En synthèse :

 


AFP : action de formation et de prévention                                      EMA : examen médical d'aptitude