Le contexte sanitaire actuel ne doit pas faire oublier les autres risques professionnels. En effet, les manutentions manuelles figurent régulièrement dans les causes principales d’accident du travail ou de maladies professionnelles.

Des solutions existent pour prévenir leurs apparitions.

Nos professionnels vous conseillent pour la mise en œuvre d’une démarche de prévention.

 

Définition

Selon le code du travail (article R. 4541-2), la manutention manuelle correspond à « toute opération de transport ou de soutien d’une charge, dont le levage, la pose, la poussée, la traction, le port où le déplacement exige l’effort physique d’un ou de plusieurs travailleurs. »

D’après l’article R. 4541-5 : « lorsque la manutention manuelle ne peut pas être évitée, l’employeur :

  1. Evalue les risques que font encourir les opérations de manutention pour la santé et la sécurité des travailleurs ;
  2. Organise les postes de travail de façon à éviter ou à réduire les risques […], en mettant en particulier à la disposition des travailleurs des aides mécaniques ou, à défaut de pouvoir les mettre en œuvre, les accessoires de préhension propres à rendre leur tâche plus sûre et moins pénible. »

 

Une activité multifactorielle

La manutention manuelle concerne toute opération de déplacement et/ou le soulèvement d’une charge, d’un point à un autre, quelles que soient les hauteurs de prise et de dépose.

De nombreux déterminants peuvent exister dans la survenue d’accidents ou de maladies professionnelles et sont à prendre en compte dans l’analyse ou la conception d’une situation de travail, tels que :

  • Les caractéristiques personnelles : âge, expérience, état de santé, etc.
  • La charge : sa forme, son poids, les facilités de préhension, etc.
  • L’environnement : température, état des sols, l’encombrement, etc.
  • Les caractéristiques de l’activité : tonnage, distance de déplacement, temps alloué, répétition, fréquence, etc.
  • L’organisation : marges de manœuvre, entraide possible, etc.

 

Mise en place d'une démarche de prévention

Les manutentions manuelles doivent être intégrées dans une démarche de prévention.

Les étapes clés pour la réussite :

  1. Identifier les situations de manutentions manuelles ;
  2. Analyser les tâches et les activités présentes dans les situations à risque ;
  3. Elaborer un plan d’actions puis l’évaluer ;
  4. Former le personnel : à l’utilisation des moyens de manutention, aux changements d’organisation, aux nouvelles procédures : cette étape est essentielle et peut déterminer la réussite dans la mise en œuvre des préconisations du plan d’actions.

                                                

La manutention ne peut pas être supprimée ?                                      

   Il faut alors rechercher comment réduire les activités identifiées comme problématiques lors de l’analyse          (étape clé n°2).

 

Les questions à se poser : 

  • Quelle est la valeur ajoutée de ce port de charge ?
  • Quels sont les gains de cette activité et pour quels risques ?
  • Quelles sont les caractéristiques de l’élément à transporter (poids, dimensions, facilité de préhension, …) et existe-t-il des marges de manœuvre dans sa modification ?
  • Quelles sont les caractéristiques du lieu de prise et du lieu de dépose ?
  • Quels sont les déterminants de l’organisation qui peuvent permettre de diminuer ou de réduire les manutentions ? 
  • Existe-t-il un dispositif d’aide à la manutention ? 

 

Aide à la manutention : 4 grandes familles de dispositifs

  • Les dispositifs de déplacement de charges ou de personnes : diables, lève-personne, convoyeurs, transpalettes manuels et électriques, tables à billes, rails de roulement, chariot…  

image manut1.png

  • Les dispositifs de mise à hauteur : transpalette haute levée à niveau constant, support inclinables pour les bacs et conteneur, chariot à hauteur variable, etc.

image manut2.png

  • Les dispositifs de prise de l’objet : poignées, aimant, ventouses, préhenseur, bac et caisse palette, palettier, rayonnage, etc.

image manut3.png

  • Les dispositifs permettant de réduire les contraintes posturales et les efforts : équilibreur, plateau tournant, bras support, portique mobile, etc.

image manut4.png

 

L'APAS 17 vous accompagne :

  • aide à l’analyse des situations de travail
  • identification des risques
  • participation à la recherche de solutions techniques et organisationnelles
  • projets de conception

 

UNE QUESTION ? 

 CONTACTER VOTRE MÉDECIN DU TRAVAIL 

 

Sources :

AFNOR –  norme NFX35-109

Code du travail – article R. 4541-1 à R. 4541-10

INRS – Ed616 –  Méthode d’analyse de la charge physique de travail

INRS – Evaluation des risques professionnels

Octares – Guide pratique d’ergonomie en conception industrielle

 

Suivez également notre actualité via notre page Linkedin https://www.linkedin.com/company/apas-17/

 

 

Mots-clefs : TMS ; ergonomie ; ergonome ; manutention ; charges