Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID 19 est paru en date du 31 août 2020.

 

Il prévoit que les entreprises mettront en œuvre progressivement les mesures complémentaires éventuellement nécessaire à celles déjà déployées, dans le cadre d’un dialogue social interne et après avoir informé les salariés.

 

Le protocole rend systématique le port du masque dans les espaces partagés et clos.

 

Deux cas peuvent toutefois faire l’objet d’une dérogation au port du masque :

  • Lorsque le salarié travaille seul dans son bureau ;
  • En atelier, car les salariés sont souvent amenés à effectuer des efforts physiques plus intenses que la moyenne, dès lors que les conditions de ventilation/aération fonctionnelle sont conformes à la réglementation, que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité, que ces personnes respectent la plus grande distance possible entre elles et portent une visière.

Ce protocole prévoit par ailleurs un assouplissement dans le cas des bureaux partagés, notamment les open space : un salarié qui est à son poste de travail pourra enlever temporairement son masque, si un certain nombre de critères, dont le nombre variera en fonction du niveau de circulation du virus dans le département, sont remplis. Il est toutefois exclu de retirer le masque pendant toute la durée de la journée de travail.

 

Les entreprises sont encouragées, dans le cadre du dialogue social, à préciser les modalités d’application du protocole et la prise en compte des situations particulières d’activité.

 

Nous vous invitons à télécharger : 

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 : Protocole-national-sante-securite-en-entreprise__31_aout_2020.pdf

 

Notre fiche synthèse APAS 17 : Informations à retenir protocole national en entreprise du 31 août 2020 

 

Comment bien porter son masque : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_masque_mode_d_emploi.pdf

​​​

A noter :

L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. C’est pourquoi le masque devient un équipement de protection individuel, à la charge de l’employeur et non du salarié.

 

Une question ? Un besoin ?

Votre équipe de Santé au travail reste à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans la mise en place des mesures liées à la crise sanitaire.