Lors de journées « inhabituellement chaudes », l’organisme est fortement sollicité. Les risques pour la santé des travailleurs sont aggravés par la pénibilité des tâches aussi bien en extérieur que dans des locaux mal ventilés.

 

Les professionnels de l’APAS 17 vous présentent les mesures de prévention simples et efficaces, associées aux mesures du protocole national de déconfinement pouvant être mises en place par les employeurs et les salariés.

 

Nous vous proposons également un rappel sur les signes d’alerte d’un coup de chaleur et les secours d’urgence à enclencher.

 

A noter que le risque lié à la COVID-19 ne doit pas faire oublier le risque lié à la canicule, qui peut également avoir de lourdes conséquences. De plus, de nombreuses catégories de personnes vulnérables à la COVID-19 sont également vulnérables à la chaleur. (Personnes à risques, réponses à vos questions : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/personnes-a-risques-reponses-a-vos-questions)

 

Compte-tenu du contexte, l’employeur, le référent COVID, le référent Canicule et les Instances Représentatives du Personnel doivent discuter, au cas par cas, la priorisation d’un risque sur l’autre en fonction de la situation sanitaire et météorologique.

 

En tant qu’employeur :

  • Prenez en compte les risques induits par les conditions climatiques et aménagez les horaires de travail de vos salariés afin de bénéficier au mieux des heures les moins chaudes. Et augmentez la fréquence des pauses.
  • Aération des milieux confinés pendant 15 minutes, régulièrement dès lors que la température extérieure est inférieure à la température intérieure.
  • Mettez à disposition de l'eau potable à proximité des postes de travail : à condition de respecter les mesures d’hygiène et de distanciation physique (déclenchement des boutons pressoirs avec le coude ou la jambe, désinfection avant et après manipulation, utilisation de matériel individuel, etc.).
  • Pour les interventions sur chantiers, prévoyez des aires de repos climatisées ou des zones d’ombre.
  • Vérifiez que les équipements de protection individuelle (EPI) soient compatibles avec les fortes chaleurs.
  • Mobilisez les secouristes du travail et informez-les des mesures spéciales de secours à appliquer : en aucun cas, le risque d’infection au coronavirus ne doit retarder la réalisation des tests pour différencier le coup de chaleur de la déshydratation.
  • Soyez vigilant si le salarié revient d’un arrêt maladie.

 

En tant que salarié :

  • Buvez régulièrement de l’eau (un verre tous les quarts d’heure), ne buvez aucune boisson alcoolisée,
  • Ventilez-vous (ventilateurs, brumisateurs, stores, etc...) : dans les locaux occupés par plus d’une personne, il est conseillé de n’utiliser la climatisation que lorsqu’elle est nécessaire pour assurer des conditions de travail acceptables. Lorsque celle-ci est utilisée, les débits de soufflages doivent être limités de façon à ce que les vitesses d’air au niveau des personnes restent faibles (lorsque les personnes présentes dans un local ne ressentent pas de courant d’air).
  • Attention, en cas de travaux extérieurs, la chaleur ne dispense pas du port des EPI.
  • Adaptez dans la mesure du possible votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur,
  • Utilisez les aides mécaniques à la manutention,
  • Pensez à éteindre le matériel électrique non utilisé, source inutile de chaleur.
  • En cas de survenance des symptômes du coup de chaleur, cessez immédiatement toute activité et le signaler.
  • Observez le comportement des collègues, donnez l’alerte dès les premiers symptômes et appliquer les mesures de secours d’urgence.
  • En cas de troubles (maux de tête, étourdissements, fatigue…), évitez toute conduite automobile et contactez un médecin.

 

Téléchargez notre fiche synthèse reprenant les principaux signes d'alerte et symptômes du coup de chaleur ainsi que les mesures de secours d'urgence à enclencher : "Alerte canicule"

 

Pour en savoir + :

Site OPPBTP – Mesures à prendre sur les chantiers : https://www.preventionbtp.fr/Actualites/Toutes-les-actualites/Sante/Canicule-les-precautions-a-prendre-sur-les-chantiers

Site OPPBTP – Affiche Canicule : https://www.preventionbtp.fr/content/download/1894299/21835311/file/Affiche-Canicule-travailler-proteger-Covid-19-OPPBTP.pdf

Dossier INRS – COVID-19 et travail par forte chaleur : http://www.inrs.fr/header/presse/Covid-19-et-travail-par-forte-chaleur.html

Ministère du Travail – Ventilation et climatisation : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_covid_19_-_canicule_ventilation_climatisation.pdf

Santé Publique France – Canicule et fortes chaleurs, une surveillance et des mesures de prévention adaptées au contexte épidémique de la COVID-19 : https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2020/canicule-et-fortes-chaleurs-une-surveillance-et-des-mesures-de-prevention-adaptees-au-contexte-epidemique-de-la-covid-19 »